Le monde de Montalbano

13 août 2017

La rete di protezione

Classé sous Non classé — Dottor Pasquano @ 16:46

laretediprotezione

Vigata est en ébullition : la troupe d’un téléfilm italo-suédois a investi la ville. Source de travail pour Ingrid qui joue à l’interprète, de plaisir pour Mimì qui lutine l’actrice principale, mais surtout de grandissime tracassin pour le commissaire qui ne peut même plus se bâfrer tranquillement chez Enzo, choisi comme cantine par les cinéastes. Le quotidien étant bien morne, notre Salvo est même pris d’une envie de prendre quelques jours de congés chez Livia à Boccadasse. Mais l’action du téléfilm se déroulant dans les années cinquante, les Vigatais ont été invités à retourner leur greniers en quête de souvenirs de l’époque et un ingénieur va retrouver de mystérieux films pris par son père à l’époque qu’il va soumettre à la perspicacité de notre commissaire.
Parallèlement, une étonnante irruption d’hommes masqués au collège du jeune Augello va mobiliser le commissariat et Montalbano va pousser la conscience professionnelle jusqu’à communiquer par Skype avec un adolescent et même envoyer un e-mail !
Ces deux étranges affaires vont interpeller le commissaire sur les moyens qu’on peut utiliser pour protéger les personnes qu’on aime.

Montalbano qui s’interroge sur le temps qui passe, qui échange des vacheries avec ce grand séducteur de Mimì, Catarella qui virevolte du téléphone à l’ordinateur et Fazio toujours fidèle au poste et à ses petites notes : tous les ingrédients habituels sont là pour donner une saveur toute sicilienne à ce dernier opus de Camilleri paru au printemps.

Laisser un commentaire

idées en liberté |
Une Histoire, Mon histoire:... |
mehri blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Recueil du coeur ouvert ...
| kilari1504
| Maudits